Pour aujourd'hui ,je vous propose un petit rappel sur la motricité fine ,les stades de développement de cette motricité suivant les âges et les activités qui aident à la travailler chez les enfants d'âge prescolaire.

Pour la première partie de l'article ,j'ai utilisé comme source un document du blog:mamanpourlavie.com

Composante importante du développement de l’enfant, la motricité se divise en deux catégories : la motricité globale et la motricité fine.

La première comprend les grands mouvements exécutés avec les bras, les jambes, les pieds ou le corps entier, alors que la motricité fine concerne des mouvements fins et minutieux, qui font appel au contrôle des petits muscles.

DE HAUT EN BAS ET DU CENTRE VERS LES EXTRÉMITÉS

Le cerveau du nouveau-né ne peut contrôler des mouvements précis. D’ailleurs, pendant ses premiers mois de vie, un nourrisson a, le plus souvent, les poings fermés et, s’il « tient » un objet qu’on aura déposé dans sa main, ce sera par réflexe et non un geste volontaire.

Le développement moteur commence par la tête puis gagne tout le corps, du haut vers le bas. Votre bébé apprend à contrôler son cou avant ses épaules, et ses épaules avant son dos. De plus, elles se développent du centre vers les extrémités. Ainsi, l’enfant contrôlera ses bras avant ses mains, et ses mains avant ses doigts.

PRÉPARER UNE BONNE MOTRICITÉ FINE

Motricité globale et motricité fine sont étroitement liées, surtout pendant la petite enfance. Un développement adéquat de la première est essentiel à celui de la deuxième. Du côté des habiletés manuelles comme le dessin, l’écriture ou le découpage, leur maîtrise est graduelle et elle s’acquiert avec beaucoup de pratique. L’enfant doit pouvoir exercer une pression adaptée pendant un certain temps et en venir éventuellement, à ajuster celle-ci pendant son action. Un bon tonus musculaire est donc essentiel, ainsi qu’une bonne coordination œil-main et la capacité de faire une suite de mouvements. En outre, il faut que le tronc, l’épaule, le coude, le poignet, la main et les doigts puissent bouger indépendamment, ce qui contribue à améliorer le contrôle du geste, une prise adéquate.

Nous vous présentons l’évolution par âges, des habiletés de motricité fine des enfants de la naissance à six ans. Il faut voir cela comme un guide, chaque enfant ayant son propre rythme de développement.
0-6 MOIS

Pendant mes trois premiers mois, c’est par réflexe que ma main se referme sur des objets. Vers 4 mois, mon geste devient volontaire, je me sers de ma main entière pour tenir un objet et j’utilise mes deux mains pour prendre les choses. J’essaie d’attraper des objets hors de ma portée. Je crois bien que vous savez déjà que je porte tout à ma bouche…

6-12 MOIS

Je tiens les objets dans une seule main et j’ai du plaisir à agiter un hochet. Au fil du développement de ma coordination œil-main, je peux transférer un objet d’une main à l’autre, et vers 10 mois, taper des mains. Si à six mois j’utilise tous mes doigts ensemble pour tenir ou prendre quelque chose, vers 10 mois j’arrive à utiliser mon index seul, ce qui me permet de prendre de petits objets entre le pouce et l’index et de pointer des objets ou une image dans un livre, presser une sonnette.Côté construction, je peux empiler deux cubes!

12-18 MOIS

J’utilise une cuillère ou une fourchette pour manger, mais je me salis beaucoup.... Si on me le demande, je tends un objet à quelqu’un et le lui donne. J’adore remplir et vider des récipients et je commence à pouvoir lancer une balle. Je tourne les pages d’un livre, mais plusieurs à la fois. Mes tours ont maintenant quatre à six cubes. Pendant cette période, je commence à faire des puzzles de quelques pièces, si celles-ci sont munies d’une poignée.

18-24 MOIS

J’utilise mes deux mains de façon indépendante, c’est-à-dire qu’elles font simultanément des gestes différents : l’une stabilise un objet, et l’autre le manipule. Par exemple, je commence les jeux d’enfilage et je tiens une feuille d’une main pendant que je gribouille avec l’autre! J’en arriverai même à dévisser un couvercle et tenir un verre d’une seule main. Je commence à mettre mes souliers (pas toujours du bon pied).

2-3 ANS

Je commence à utiliser davantage l’une de mes mains. Mes tours ont maintenant jusqu’à dix cubes (de vrais gratte-ciel, non?). Je commence à manipuler les ciseaux. Et, en les tenant à deux mains, j’entaille du papier. D’ailleurs, saviez-vous qu’il existe une variété de ciseaux pertinents selon le niveau d’habileté des enfants, le type d’utilisation, ou encore qu’ils sont gauchers ou droitiers? Je tourne les pages d’un livre maintenant une à la fois. Je m’habille et me déshabille avec l’aide d’un adulte. Je peux aussi maintenant manger avec une fourchette et boire au verre sans me salir. Je dessine mes premiers cercles. En ce qui concerne la construction, ma dextérité ayant évolué, je commence à utiliser des jeux dont les pièces s’imbriquent. Cependant, les pièces doivent être grosses et faciles à assembler.

3-4 ANS

Je m’habille et me déshabille, mais j’ai besoin d’aide pour les attaches. Non seulement je visse, mais je dévisse un couvercle. Je tiens mon crayon entre le pouce, l’index et le majeur et les ciseaux d’une seule main. Je fais des boules ou des serpentins en pâte à modeler. Je peux recopier une croix et un carré et dessiner un bonhomme tétard.

4-5 ANS

On sait maintenant si je suis gaucher ou droitier. Je peux reproduire un objet en pâte à modeler et découper un cercle. Mes dessins sont reconnaissables et mes personnages plus détaillés. Je recopie des lettres et des chiffres et je suis capable d’attacher des boutons si je les vois. Je peux aussi faire de jolis colliers en enfilant des perles.

5-6 ANS

Mes habiletés de découpage ont encore évolué, j’arrive à découper des formes géométriques qui ont des angles (carré, rectangle, etc.). Je suis entièrement autonome pour m’habiller et me déshabiller. J’apprends à écrire mon nom et les nœuds et boucles n’ont plus de secrets pour moi!

Source de l'article :mamanpourlavie.com

Les activités chez Manounou pour travailler la motricité fine des loulous d'âge préscolaire.

-la pâte à modeler,pour muscler les petites mains et petits doigts ainsi que toutes les activités de modelage(argile,terre,pâte auto durcissante...).

image

-le coloriage et la peinture avec différents outils.

image

-jouer avec des legos et des petits univers,qui permettent de manipuler et exercer la main et les doigts.

image

 

image

-le découpage des que l'enfant est capable de tenir des ciseaux.

image

-le travail de transvasement à la pince ou à la main.

image

-les puzzles et encastrements.

imageimageimage

-Enfiler des perles.

image

imageimage

-les gommettes.

imageimage

-Feuilleter des livres.

-Manipuler des graines.

imageimage

-l'ensemble des activités Montessori de vie pratique ,de travail de la main,et de coordination oeil/main.

image

imageimageimageimage

-le jeu libre et toutes les explorations et manipulations fines qu´il génère chez l'enfant.

image

La liste est non exhaustive bien sur.

Belle journée à tous!